TOUS NOS PRODUITS SOJA
 

Smoothies contre jus de légumes

Smoothies contre jus de légumes

Smoothies contre jus de légumes

Ces boissons à base de fruits et ou de légumes mixés, parées d’une image santé, ont le vent en poupe. Qu’en est-il vraiment ?


Démarrer le dossier


Les smoothies
Les smoothies (de l’anglais smooth : lisse, doux, onctueux) existent, Outre-Atlantique, depuis les années soixante.
Le smoothie est un mélange de fruits ou de légumes frais (surgelés, ça marche aussi !), passé au mixeur, auquel on peut ajouter de la glace pilée ou du yaourt. Le smoothie est plus épais qu’un jus, plus liquide qu’une purée et moins glacé qu’un sorbet.
Les recettes se déclinent à l’infini, selon les goûts de chacun et les cultures de chaque pays. En Asie, on peut y ajouter du thé glacé additionné d’igname ou de tapioca ; aux USA, on n’hésite pas à les booster avec des compléments hyper-vitaminés !

  • Quelle valeur nutritionnelle ?

    Un verre de 250 ml de smoothie représente en moyenne 100 à 200 Kcal selon les composants du mélange. Attention à la teneur en sucre de certains fruits qui peut porter le nombre de calories à près de 300 Kcal/portion, ce qui est beaucoup pour une collation ou un dessert.

    250 ml de smoothie équivaut à 2 des 5 portions de fruits et légumes journalières recommandées par le PNNS (Programme National de Nutrition Santé). ). Il faut donc consommer d’autres fruits et légumes pour compléter les apports journaliers et assurer ainsi une alimentation équilibrée.
    De plus, pour la bonne santé des dents et de du système digestif, il faut également conserver une alimentation solide.
  • Les jus de légume
    - Choisissez des légumes sains, de préférence frais et de saison.
    On estime que 30 ml de jus de jeunes pousses contiennent l’équivalent d’environ 1 kg de légumes.
    - Si c’est la 1ère fois que vous vous laissez tenter par les jus de légumes, débutez avec un mélange fruits-légumes puis réduisez progressivement le pourcentage de fruits à mesure que vous vous habituez au goût des légumes et des herbes. Vous vous apercevrez vite que les combinaisons sont infinies.
    - Expérimentez en fonction de vos goûts. Commencez avec les légumes que vous avez l’habitude de consommer.
    Il est judicieux de choisir une base de légumes parmi les variétés » douces » (céleri branche, choux, fenouil, concombre sont les grands classiques du « juicing ») à laquelle viendront s’ajouter, en quantité moins importante, des variétés plus sucrées (carottes, betteraves…) ou acides (épinards, blettes…) ou piquantes (radis, navet…). Et pourquoi pas un morceau de gingembre ou quelques branches d’herbes aromatiques ?
    Parsemez votre jus de graines germées (alfalfa, tournesol, sarrasin, fenouil…) : elles viendront augmenter la teneur en nutriments.

  • Quelle valeur nutritionnelle ?
    - Chaque jus possède, bien sûr, les propriétés spécifiques aux légumes utilisés.
    - Les jus permettent de manger plus de légumes crus facilement digestes. En effet, les fibres sont toujours présentes mais très finement broyées, les rendant douces aux intestins sensibles.
    - Comme pour les smoothies, les jus de légumes ne remplacent pas les légumes entiers. Pour la bonne santé des dents et de du système digestif, il faut conserver une alimentation solide et donc consommer aussi des légumes sous forme entière.
  • Conclusion
    Dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, les smoothies et les jus de légumes sont une option intéressante pour augmenter sa consommation de fruits et de légumes. Profitez-en !