TOUS NOS PRODUITS Sans sucres ajoutés
 

Les 2 principaux types de diabètes

Les 2 principaux types de diabètes

Les 2 principaux types de diabètes

Avec une croissance fulgurante, le diabète touche des jeunes, des moins jeunes, des hommes, des femmes. Au total, plus de 150 millions de personnes dans le monde.


Démarrer le dossier


A la fois lièvre et tortue
Véritable fléau, le diabète s’installe progressivement mais rapidement en France et dans tous les pays de la planète.
Mise au point
  • Le diabète se définit comme une augmentation de la glycémie supérieure (ou égale) à 1,26 g/l à jeun et/ou supérieure (ou égale) à 2 g/l, quel que soit le moment de la journée.
  • L’augmentation de la glycémie est due dans un 1er temps à une diminution de l’effet de l’insuline (insulinorésistance). L’ « usure » du pancréas est responsable dans un second temps d’une diminution de la fabrication de l’insuline : la glycémie augmente encore plus.
  • Deux formes pour une même maladie
  • Diabète de type 1
    - ou diabète insulino-dépendant ou diabète maigre ou diabète juvénile
    - Il est dû à l’incapacité du pancréas à produire l’insuline indispensable au corps humain.
    - Personnes concernées : l’enfant et l’adolescent mais de plus en plus de cas sont diagnostiqués chez l'adulte.
    - Dans le monde : 4.9 millions de personnes
    - En France : 150 000 personnes

  • Diabète de type 2
    - ou diabète non insulino-dépendant ou diabète gras ou diabète de la maturité
    - Il est dû à l’incapacité de l’organisme à réagir correctement à l’action de l’insuline produite par le pancréas.
    - Personnes concernées : l'adulte mais de plus en plus de cas sont diagnostiqués chez l’adolescent.
    - Dans le monde : 150 millions de personnes. 2 fois plus d’ici 2025 !
    - En France : 2,5 millions dont
    43 % de patients âgés de + 65 ans
    80-85 % des diabétiques en surpoids ou obèses
  • Conclusion
    Ce problème majeur de santé publique qu’est le diabète de type 2 n’est pas une fatalité. Il dépend beaucoup des habitudes alimentaires et de l’hygiène de vie. A chacun de nous d’écarter de notre mode de vie les principaux facteurs de risque.