TOUS NOS PRODUITS Plats cuisinés
 

A quand le come-back des féculents ?

A quand le come-back des féculents ?

A quand le come-back des féculents ?

Après « 5 fruits & légumes par jour », il faut enregistrer d’autres recommandations officielles du PNNS et en particulier celle concernant les féculents. « Des féculents à chaque repas ». Moins évident qu’il ne parait !


Démarrer le dossier


PNNS et féculents : un repère mal connu
Le Programme National Nutrition Santé avait lancé il y a plus de 10 ans le message « féculent ». Ce message a du mal à passer. Seules 38% l’appliqueraient.
La raison ? L’idée qui perdure que les « féculents font grossir » !

Injustement accusés de faire grossir et malgré toutes leurs vertus, les féculents ne sont pas assez consommés en France. Plus de 65% des femmes n'en consomment pas suffisamment. Le pain assure l'essentiel des apports, devant les pommes de terre, les pâtes et le riz. (Etude NutriNet-Santé).
Les féculents, c’est quoi ?
On classe dans la famille des féculents :
  • les céréales ou aliments d’origine céréalière comme le riz, le maïs, la semoule, le blé, les pâtes, les farines et le pain (biscottes, pain grillé…), les céréales du petit-déjeuner…
  • les légumes secs et assimilés comme les lentilles, les pois chiches, les pois cassés, les flageolets, les haricots (blancs, rouges), les fèves…
  • les pommes de terre.
  • Les féculents, c’est bon pour quoi ?
  • Ils apportent des « glucides complexes » qui contrairement aux glucides simples des aliments sucrés (sucre, boissons sucrées, confiseries, pâtisseries, desserts lactés, etc.) fournissent souvent une énergie que le corps, en particulier les muscles et le cerveau, est capable d’utiliser progressivement.
  • ils fournissent des protéines végétales
  • ils fournissent des vitamines du groupe B
  • ils ne contiennent pas de lipides.
  • Un féculent à chaque repas, ça veut dire quoi ?
    Le PNNS reste relativement vague et recommande d’en manger « selon l’appétit ».
    Ce qui équivaut à 3 à 6 portions/jour en faisant varier leur place au sein du repas :
  • en accompagnement, associés à des légumes par exemple,
  • en tant qu’ingrédients de base
  • ou grâce au pain.
    On ajuste la quantité selon l’âge et l’activité physique.
  • Tous les féculents se valent-ils ?
    En version « complète », c’est encore mieux !
    Les céréales complètes sont plus riches en vitamines, minéraux et fibres dont les apports sont insuffisants dans l’alimentation actuelle.
    Pain, pâtes, riz : tous les principaux féculents existent sous une forme complète.
    N'ayez plus peur des féculents
    Si les féculents ont mauvaise réputation, c’est qu’ils sont souvent associés avec du « gras » : bain de friture pour les frites, beurre et fromage râpé pour les pâtes, sauces diverses… Veillez, lors de la cuisson ou au moment du repas, à modérer l’ajout de sauces, de matières grasses ou de fromages !
    Conclusion
    Les féculents, un plaisir à chaque repas !