TOUS NOS PRODUITS Anti oxydants
 

Les superfruits venus des Amériques

Les superfruits venus des Amériques

Les superfruits venus des Amériques

Acerolia, aronia, physalis…Ces noms ne vous disent peut-être pas grand-chose et pourtant ils sont tellement riches nutritionnellement qu’on les appelle les superfruits !
Traversons l’Atlantique et partons à la recherche de 4 d’entre eux.


Démarrer le dossier


Le cranberry
Petites baies rouges de la famille des myrtilles, les cranberries (canneberges en français) proviennent d’Amérique du nord et du Canada.
La variété Vaccinum macrocarpon renferme du potassium, du phosphore et de la vitamine C qui aide à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

Comment la consommer ?
La cranberry entre dans de multiples préparations.
Sa saveur acidulée en fait un ingrédient original à ajouter aux sauces et aux vinaigrettes et par exemple aux salades estivales, composées avec du fromage de chèvre frais. La recette la plus populaire est la sauce aux cranberries servie pour le repas de Thanksgivig aux Etats Unis.
Attention aux desserts, car pour cacher son amertume, il est parfois nécessaire de rajouter beaucoup de sucres.
L’acérola
Il pousse dans les zones tropicales d’Amérique du Sud et des Antilles. Parce qu’il ressemble à la cerise, l’acérola est aussi appelé cerise des Antilles ou cerise des Barbades.
Une petite poignée d’acérola couvre 1000% des besoins quotidiens en vitamine C : 200 fois plus riche en vitamine C que le kiwi et jusqu’à 30 fois plus qu’une orange !

Comment le consommer ?
Acidulé et rafraîchissant, frais ou séché, l’acérola se mange sous toutes les formes : jus, confitures, compotes, tartes ou sorbets.
L’aronia
En provenance d’Amérique du nord, l’aronia (chokeberry) se présente sous forme de petites baies rouges ou noires.
L’aronia contient de la vitamine C qui aide à protéger les cellules contre le stress oxydatif..

Comment la consommer ?
Trop astringentes et un peu aigres pour être consommées crues, les baies d’aronia sont délicieuses cuites en sirop, en confitures ou en compote. Elles peuvent aussi être ajoutées à des sauces salées.
Le physalis ou amour en cage
Le physalis ou coqueret du Pérou (Physalis peruviana), appelé aussi groseille du Cap ou cerise de terre est originaire d’Amérique du Sud (Colombie, Pérou, Chili). C’est une petite baie ronce, de la taille d’une bille, jaune orangée remplie de petites graines et protégée par une cage de feuilles.
Le physalis contient des vitamines C et E.

Comment le consommer ?
D’une saveur très douce, agréablement acidulée, le physalis se consomme frais, nature, en mélange avec d’autres fruits, en confiture, en cuisine sucrée ou salée, dans les gâteau, les tartes, ou les smoothies.
Conclusion
Les superfruits ont le vent en poupe et se trouvent maintenant facilement sur les marchés. Profitez-en !