TOUS NOS PRODUITS Teneur réduite
 

Connaissez-vous votre tour de taille ?

Connaissez-vous votre tour de taille ?

Connaissez-vous votre tour de taille ?

Vous peser ne suffit plus ! Pour savoir si vos kilos menacent votre santé, armez-vous d’un mètre de couturière et mesurez votre tour de taille. Verdict.


Démarrer le dossier


Vous êtes plutôt « androïde » ou « gynoïde » ?
Il existe deux types de graisses.

  • la graisse sous-cutanée, juste sous la peau, dite « graisse gynoïde ».

  • la graisse viscérale ou abdominale, dite « graisse androïde », entoure les viscères.
    Les viscères sont tous les organes situés au niveau abdominal qui participent aux grandes fonctions de l'organisme : cœur, poumons, foie, reins...
    La graisse qui entoure ces organes vitaux est la plus dangereuse dans la mesure où elle peut justement perturber leur fonctionnement.
  • Le tour de taille, meilleur précurseur du diabète que l'IMC
    Le tour de taille représenterait la mesure la plus précise pour déterminer le risque d’être un jour atteint de diabète de type II. Cette mesure serait plus significative que l’indice de masse corporelle (IMC), norme pourtant adoptée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).
    L’utilisation combinée de ces deux mesures permet toutefois des prévisions beaucoup plus fiables.
  • L’IMC est calculé selon la formule de Lorentz : taille (en centimètres) divisée par le poids (en kilos) au carré. L’IMC doit être compris entre 18,5 et 25 ; de 26 à 30, il indique un surpoids ; au-dessus de 30, il correspond à une obésité.

  • Pour quantifier les graisses abdominales, on mesure le tour de taille avec un mètre de couturière.
    Les valeurs seuils du tour de taille à ne pas dépasser sont 100 cm chez l’homme et 88 cm chez la femme.
    Le tour de taille augmente depuis plusieurs années et notamment chez les femmes.
  • Tour de taille élevé, risque de diabète accru
    Un tour de taille supérieur à 1 mètre chez l’homme et 90 centimètres chez la femme signifie un risque important de diabète et de maladies cardio-vasculaires.

    Selon les conclusions d’une étude américaine, les hommes avec un tour de taille de 86 cm présentent 2 fois plus de risque de souffrir de diabète de type II qu'avec un tour de taille de 74 cm. Au-delà d'1 mètre, le risque de diabète est 12 fois plus important !


    Pourquoi un tour de taille élevé, donc une graisse abdominale importante, peut-il favoriser l'apparition d'un diabète ?
    Un tour de taille élevé augmente la glycémie ainsi que l'insulino-résistance (on devient insensible à l'insuline, l'hormone qui diminue la glycémie).
    Un tour de taille élevé va souvent de pair avec une hypertension, un profil lipidique déséquilibré (augmentation des triglycérides, diminution du HDL cholestérol ou "bon cholestérol") et des complications cardiovasculaires.
    Conclusion
    Si le tour de taille est supérieur à 100 cm chez l'homme ou à 90 cm chez la femme, il y a un risque plus important de survenue d'un diabète et de risques cardiovasculaires. Si vous le faites pas vous-même, n'hésitez pas à demander à votre médecin de vous mesurer le tour de taille régulièrement.